Poetique de L'EAU, de la terre, de l'air et du feu

Issu d’un père céramiste, j’ai baigné depuis tout petit dans l'univers de l’argile, au milieu des odeurs de terre et des merveilleuses nuances des émaux.

Le besoin d’assouvir la pulsion créatrice qui m’anime associé à celui d’explorer divers univers artistiques s’est donc tout naturellement épanoui dans la sculpture de l’argile.

L’alchimie des 4 éléments qui régit le travail de ce matériau lui donne une aura toute particulière, une atmosphère mystique que n’ont pas - ou pas dans la même mesure - mes autres terrains d’expérimentation ( peinture, pastel, photographie )

Je choisis avec soin mes argiles, sélectionnés pour leur aspect brut, fortement chamottés.

Mon travail est avant tout une ode à la matière : je souhaite la voir s’exprimer dans toute sa pureté, sa sensuelle brutalité, jusqu’à ce que la trace de mes manipulations s’estompent, comme si personne d’autre que la nature n’avait façonné ces monolithes.

Cassures, brisures, fêlures, éclatements, c’est tout un nouveau champ lexical, poétique et noble,  qui se dévoile à l’exploration de cette matière, et que j’apprend à respecter comme un mode d’emploi instinctif.

 

La cuisson

Pour donner naissance à ces sculptures, j’ai conçu un four dérivé des fours à Raku dans des bidons métalliques, que je peux moduler selon la taille de mes pièces en y rajoutant des éléments.

Les odeurs, les bruits, les émotions exhalés par le processus de cuisson sont purement magiques.

Pièces brutes

Les pièces de céramiques brutes ne sont pas destinées à être retravaillées avec des émaux, la matière de l'argile se suffisant à lui-même.