L'OMNIPRESENTE BEAUTE

J’ai longtemps laissé en jachère cet amour du cadrage et des compositions, offertes pourtant chaque jour, partout, à qui prend le temps de les voir.

Déformation de ma pratique de la peinture et du dessin certainement, tout ce que je vois autour de moi se compose et s’harmonise dans des cadrages imaginaires.

Le monde se présente à mes yeux comme une galerie, un musée aux cimaises gigantesques… et alors tout est beau, merveilleux, quand on le regarde sans poser dessus ni jugement, ni critique, ni comparaison.

Alors des murs délabrés, des immeubles glauques, des bouts de plastiques, tout cela se met à chanter et à dévoiler sa beauté.

J’en suis le premier étonné, le premier charmé, alors je cadre, je règle et la photo se prend.

Au beau vitrail classé du XVI ème, je préfère le mur de parpaing, qui, pour moi, dégage plus d’émotion…

Je travaille principalement le format

6 x 6, avec un double objectif Mamiya C33. 

Ce beau bébé de 2 kilos impose de prendre le temps. Le choix du sujet qui s’offre à mon regard, au détour d’une rue, d’abord. Puis c’est la mise sur le trépied, le cadrage, les réglages de luminosité, la netteté…Toutes ces manipulations font qu’il se passe vraiment quelque chose au moment de la prise de vue, un lien se crée déjà avec la photo bien avant l’apparition du négatif.

Ce rapport au temps m’enchante.

ARGENTIQUE

Ce rapport au temps, c'est l'argentique qui me l'a permis. Avant même de penser à la prise de vue, il m'a fallu trouver les bons appareils, ceux qui me correspondent et qui me donnent envie de photographier. 

J'aime travailler avec mes vieux boitiers qui ont entre 40 et 60 ans. Leur esthétisme, leur fiabilité, et la qualité des clichés qui en résulte, font que c'est un réel plaisir de les utiliser.

Aussi, j'aime ouvrir les pellicules, les installer, les enclencher, j'aime le bruit des boutons et manivelles, tous ces petits engrenages qui se mettent en oeuvre pour offrir de belles photos.

Mais ce que j'aime par dessus tout dans l'argentique, c'est la présence de micro poussières sur les photos. Je trouve cela vraiment très émouvant, cela confère une âme supplémentaire au cliché, une dimension plus humaine et vibrante s'en dégage.

 

TIRAGES

Les photos que je présente ici ont été prise avec une pellicule KODAK EKTAR 100 iso, apportant un grain extrêmement fin. Pour cette fin d'année, je vous propose plusieurs tirages, encadrés ou non, en 30 x 30 ou 20 x 20.

N'hésitez pas à  me contacter pour plus de renseignements ou à me rendre visite directement pour découvrir cela de plus près! 

COMPOSITIONS 6 X 6

Quand les photos sont trop fades à mon goût, Je retravaille mes négatifs de façon a obtenir des compositions plus riches, plus équilibrées. Ce travail me fait penser à celui mis en oeuvre dans ma peinture ou mon dessin, superpositions, plans qui se chevauchent, s'entremêlent, pour finalement donner naissance à une oeuvre à part entière.

Photos originales 6 x 6

Sur une pellicule de 12 poses, j'ai environ une seule vue qui est digne d'être tirée, et c'est souvent pas celle que j'imagine! En voici donc quelques exemples